Recherche

Le rythme naturel de la vie




Le rythme naturel de la vie
 
L’été se termine et c’est l’heure de ranger vos shorts et votre crème solaire. Les amusements ensoleillés sont finis. De nombreux enfants vont retourner à l’école pour commencer une nouvelle année dans la classe supérieure. Votre corps est habitué à ce rythme: un temps pour recommencer avec un nouveau professeur et vivre de nouvelles aventures. Mais savez-vous que ce rythme est tellement intégré dans votre corps qu’il se produit naturellement?
 
Alors qu’est-ce que cela signifie pour la plupart des gens? Probablement pas grand-chose, mais regardons cela de plus près. Si vous le choisissez, vous pouvez vous servir de ce mois de septembre comme tremplin pour un nouveau commencement. Pourquoi ne pas passer en revue les précédents mois de cette année et voir si vous avez fait votre travail scolaire et si vous avez passé les tests que la vie vous a offerts? Rappelez-vous que vous avez choisi de venir sur terre et vous devez donc aller à "l’école terrestre". En réalité, vous n’avez pas le choix. La vie n’est pas un manège d’ou vous pouvez descendre lorsque cela commence à secouer. Vous y êtes pour l’ensemble du tour, qu’il dure dix minutes ou cent ans!
 
Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas bien appris vos leçons. A l’école, il y a toujours un moment pour réviser. Si vous n’avez pas appris ce que vous étiez supposé apprendre d’une expérience, vous allez simplement vous retrouver encore et encore face à une expérience similaire jusqu’à ce que vous l’ayez apprise. N’est-ce pas merveilleux? Il n’est pas facile de lâcher prise. Certains d’entre vous ont eu de gros défis cette année, et nul besoin de leur rappeler que ce n’est pas fini! Quelles que dures qu’aient été les leçons, vous avez peut-être déjà reçu les meilleures notes, et pour ceux qui ne les ont pas reçues, il peut leur être donné un mentor particulier pour accélérer leur apprentissage.
 
On ne voit jamais un petit enfant s’accrocher à la classe qu’il vient de quitter! « Non Maman, non. Je ne veux pas passer en CM2. Je veux vraiment rester en CM1". Nous osons deviner que ce serait très rare chez un enfant, néanmoins vous êtes nombreux à faire exactement cela. "Je ne veux pas avancer. Je suis bien là où j’en suis".Oui, les enfants, vous pouvez penser qu’il est plus facile de redoubler une classe, mais pourquoi croyez-vous qu’on appelle cela "rester en arrière" ? Est-ce que cela vous semble être un progrès?
 
Si vous n’avez pas déjà fini ce que cette année a pu vous apporter, nous vous suggérons de le finir maintenant. L’été se termine et la nouvelle année scolaire commence. Sortez vos feuilles de papier, vos stylos, vos crayons de couleur et préparez-vous à aller travailler! C’est une nouvelle année. C’est une nouvelle classe. Vous allez avoir de nouveaux professeurs et vous allez rencontrer de nouveaux enfants. Ne regardez pas en arrière! Que vous ayez été heureux ou malheureux dans la classe précédente, celle-ci ne se répétera pas.
 
Vous êtes le meilleur des élèves! Vous avez créé personnellement le programme scolaire le plus incroyable! Vous réussirez. Félicitations! Alors avancez! Vous venez de passer dans la classe supérieure. Et maintenant, avant de retourner à l’école, finissez votre assiette, comme tout enfant sage!

Phoebe Lauren
Traduit par Sylvain du Boullay

Cliquez ici si vous désirez recevoir les messages de Phoebe Lauren


Phoebe Lauren vit en France à Avignon
Sylvain du Boullay a co-traduit l'ouvrage "Un Cours En Miracles"
et à écrit 
"Au-delà d'Un Cours En Miracles" avec Phoebe (voir ci-dessous)

Vous aimez ce texte, partagez-le en cliquant sur l'icône
"Envoyer à un ami" ou "Partager" ci-dessous